78 bis Boulevard des Batignolles

75017 Paris

01.42.93.13.04

www.studiohebertot.com

SIRET : 81086926300022

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

© 2017 - 2019  by Studio Hébertot  studiohebertot@gmail.com  

L'ABATTAGE RITUEL DE

GORGE MASTROMAS 

 

de Dennis Kelly

mise en scène de Franck Berthier

avec Yannick Laurent, Amélie Manet, Marie-Caroline Le Garrec,

Claire Ruppli, Adrien Guitton, Geoffrey Couët, Marion Feugère

et José Corpas

 

 

L’Abattage rituel de Gorge Mastromas est avec Choisir de vivre le premier spectacle d’un diptyque de Fanck Berther intitulé « ET Vous, qui êtes vous ».

Gorge Mastromas est un salaud et l’assume. Il a l’argent et le pouvoir. Enfant, sa gentillesse le confinait aux seconds rôles, subissant plus qu’il ne choisissait sa vie. Adulte, il quitte l’innocence pour l’abjection, devient le maître d’un monde capitaliste où il règne, quels que soient les moyens employés. Avec un humour corrosif, Dennis Kelly crée le prototype du héros libéral : un être sans scrupule, manipulateur que sacralise aujourd’hui notre société. Gorge Mastromas découvre que l’on peut tout avoir par le mensonge. Le pouvoir, l’argent.  Tout sauf une femme, sa collègue Louisa qu’il aime et qui lui résiste. Pour la conquérir, il fait semblant de se ruiner volontairement parce qu’au fond de lui il y aurait une faille. Rien ne semble le perturber, sauf la visite de son frère qui se sent trahi par la publication des mensonges sur le passé familial. Animé par l’obsession de sauvegarder son statut et sa réputation, Gorge ne voit pas d’autre moyen que de l’assassiner.

Durée : 1h15
Genre : Contemporain

EN PARTENARIAT AVEC : DONT ACTE - BSN ANNECY - THÉÂTRE DE GASCOGNE

                                              LA RÉGION AUVERGNE-RHÔNE-ALPES - ANNECY

                                              LE DEPARTEMENT DE HAUTE-SAVOIE

REVUE DE PRESSE

PRESSE

La [c]ritiquerie par Aurélie Brunet, lire ici

LeMonde.fr par Evelyne Tran, lire ici

Froggy's delight, par MM, lire ici

L'oeil d'Olivier, par Olivier Fregaville-Gratian d'Amore, lire ici